Le permis A

Principe 

Le permis A permet de conduire :

  • toutes les motocyclettes dont la puissance n'excède pas 100 CV, 
  • les tricycles à moteur, 
  • les quadricycles à moteur. 


Condition pour conduire des motos plus puissantes 

Le titulaire d'un permis A peut être autorisé à conduire des motos plus puissantes (supérieure à 25 KW ou dont le rapport puissance/poids est supérieur à 0,16 KW par kilogramme) à condition :

  • d'être titulaire d'un permis A obtenu depuis au moins 2 ans, 
  • ou d'être d'au moins 21 ans au moment où il passe son permis et avoir réussi une épreuve pratique spécifique, 
  • ou d'être en possession d'une licence d'une fédération agréée dans le cadre d'entraînements, de manifestations sportives ou de compétitions se déroulant entièrement dans des lieux non ouverts à la circulation publique. 

Conditions d'inscription 

Le candidat peut se présenter à l'examen du permis A :

  • s'il est âgé de 17 ans et demi au minimum pour l'épreuve théorique, de 18 ans pour l'épreuve pratique, 
  • s'il a été soumis à un examen médical préalable devant la commission départementale, lorsque cet examen est prévu par la réglementation (dans le cas de certains handicaps, pour les candidats ayant été exemptés ou réformés du service national...). 
  Attention : le candidat doit être titulaire de l'attestation scolaire de sécurité routière (ASSR 2) ou de l'attestation de sécurité routière (ASR) pour la première obtention du permis quelle qu'en soit la catégorie ou la sous-catégorie.  

Équivalences 

La possession des permis A2 ou A3 ancienne définition autorise la conduite des motocyclettes de catégorie A.


Conditions requises pour passer les épreuves du permis A 

L'intéressé doit justifier d'un minimum de 20 heures de leçons, dont 8 sur piste et 12 sur route.

S'il est déjà titulaire du permis A1 (AL avant le 1er mars 1999), lui permettant de conduire une motocyclette légère d'une cylindrée n'excédant pas 125 cm3, la durée minimale des leçons est ramenée à 15 heures, dont 5 sur piste et 10 sur route.

 


Épreuves théoriques et pratiques du permis A 

L'intéressé doit d'abord passer l'épreuve théorique générale.

Il en est dispensé s'il est titulaire depuis moins de 5 ans d'un autre permis comprenant épreuve théorique et pratique.

La réussite à cette épreuve lui donne droit à 5 épreuves pratiques, dans un délai maximum de 3 ans, à compter de la date d'obtention de cette admissibilité.

L'examen pratique, d'une durée totale de 45 minutes, comprend une épreuve hors circulation avec interrogation orale et une épreuve en circulation de 30 minutes minimum.

Il doit avoir satisfait à l'épreuve hors circulation pour passer l'épreuve en circulation.

 


A l'issue des épreuves 

A l'issue des épreuves, l'inspecteur délivre un certificat d'examen du permis de conduire (attestation provisoire ou "feuille jaune"), dont le résultat est favorable ou défavorable.

S'il fait apparaître un résultat favorable, le certificat d'examen est valable 2 mois, en attendant la délivrance du permis de conduire définitif, mais ne permet pas de conduire à l'étranger.

 

Formulaires

Demande de permis de conduire à la préfecture (toutes catégories).
Cerfa n°11246*02
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire
Certificat médical au permis de conduire
Cerfa n°11245*03

Demande de délivrance de permis de conduire
Cerfa n°11247*02
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer

Textes de référence

Code de la route : articles R221-1 à R221-21

Arrêté du 8 février 1999 relatrif aux conditions d'établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire